Manipulation autour des fractions

Jeudi 6 Novembre, pour mieux comprendre les fractions, la classe de CM2 de luxe s’est transformée en usine de stockage, en fabricants de parts et en boutiques de vendeurs pour satisfaire des clients exigeants !

Martin SP était le responsable de l’usine. Une seule obligation pour l’usine : on ne peut prendre qu’une seule chose à la fois.

Le client tire une carte pour savoir quel ingrédient il doit acheter : pain, chocolat ou pizza. Ensuite, il tire une carte jaune avec un couteau pour trouver le fabriquant de parts. Sacha est fabricante de 1, elle n’a rien à faire. Benjamin fabricait des demis et des tiers, Romain des quarts. Aurélie coupait des cinquièmes, Enzo des sixièmes, Ethan des septièmes, Inès des huitièmes et neuvièmes et Calista des dixièmes : Dur dur de couper des parts égales et équitables !!! Sauf pour …. Sacha !!!

Maxime est notre premier client : il lui faut 6/2 chocolats. Il a dû aller trois fois à l’usine et chez Benjamin (qui en profitait pour goûter chaque demi !!!) avant d’obtenir en tout 3 plaques entières !!!

Alexandre doit avoir 3/4 pain. Il a pris d’abord une baguette à l’usine puis Romain lui a coupé 4 parts. A la boutique du 3, Oihan lui a donné 3 parts et en a gardé une (très bonne). Alexandre a finalement moins d’un pain entier.

Nora Leen a 8/6 de pizzas, elle a entre une et 2 pizzas  ou 1 pizza et 2/6 car 8/6 = 1+2/6.

Martin L a 1 pizza entière car il a 10 dixièmes de pizzas !

En fait, dans les fractions, Ethan comprend que le couteau représente le trait des fractions.

Les fabricants coupent des « ièmes ». Le nombre du bas des fractions est  appelé le dénominateur.

Le nombre du dessus, celui des vendeurs est le numérateur.

Cette séance de découverte des fractions s’est achevée par la fabrication de panneaux récapitulatifs affichés en classe … et par une dégustation bien méritée des restants de plaques de chocolat !!! Nous en avons gardé 5 demis ou 2 plaques et demie pour les déguster avec les bilingues qui nous apprendront tous ces mots en basque !!!

Désolé pour les photos : l’appareil de la maîtresse s’est fractionné et sa carte mémoire est en quarantaine. Elle va rédiger une lettre au Père Noël pour en avoir un autre car à l’usine, Martin n’en donnait pas !

 

Les élèves de luxe, spécialistes en numération !